La Jordanie

Un désert entre deux mers...

Ceci est la suite du circuit Syrie - Jordanie dont vous pouvez suivre les débuts sur cette page et revenir ensuite.

Suite du circuit

Et voilà le passage à la frontière à Deera, là où fut fait prisonnier Laurence d'Arabie par les troupes turques.

Donc adieu la Syrie.... Et bonjour la Jordanie, ses oliviers, ses collines, ses photos de son Roi qui nous accueillent à l'entrée du pays.

Jerash

JerashAvant d'atteindre la Amman (Icone), nouvelle capitale depuis les années 1930, nous admirons la belle ville de Jerash (Icone) , si bien restaurée: hyppodrome, théâtre, Nymphée, sanctuaire dédié aux nymphes qui étaient des créatures mythologiques subalternes associées aux sources, aux bois et aux montagnes, place ovale, marchés, temple d'Arthémis, églises byzantines...

Et fin de journée à Amman qui du fait de sa jeunesse, ne possède que peu d'intérêt historique et touristique.

Le mont Nebo

Le mont NeboC'est sur les pas de Moïse que nous nous dirigeons avec le Mont Nebo , lieu où il mourut et fut enterré.

Le site est en restauration avec l'aide de franciscains et a reçu en 2000 la visite du Pape qui y planta un olivier.

De l'esplanade, on peut apercevoir : la Mer Morte, Jericho, la vallée du Jourdain et aussi Jérusalem (mais il faut quand même de bons yeux !!).

La mer Morte

La mer Morte

Être à Madaba (Icone) , c'est être au bord de la Mer Morte qui ne cesse de s'évaporer, elle à -400m au dessous du niveau de la mer, sa salinité vous empêchant de couler et ses boues sont réputées pour les soins du corps.

Béthanie

Bapthème du ChristTout prés ce trouve un site officialisé par Jean-Paul II, lors de sa visite.

Celui-ci a été découvert lors de travaux et ont mis à jour les restes d'une église bizantine : le monastère de Béthanie construit sur un monticule au-dessus de l'endroit où le Christ reçu le baptème de Jean Baptiste.

A quelques mètres de ce lieu de paix, flottent de part et d'autre du Jourdain, deux drapeaux l'un isrélien, l'autre jordanien...

Kerak

La citadelle de KerakLa route longe la mer, passage devant le Wadi Mujib.

À l'époque biblique, cette faille était la frontière entre les royaumes des Moabites et des Ebomites remplacés plus tard par les Nabatéens pour arriver à Kerak (Icone) dont la citadelle se dresse victorieusement.

C'est ici que se trouvait le maitre de la province d'Outre-Jourdain et roi de Jérusalem : Guy de Luzigan, mais où trouva la mort : Renaud de Chatillon.

Petra

PetraL'arrivée à Wadi Musa, nous indique la proximité du site de Pétra (Icone) moment fort de notre circuit et en même le plus ardu.

Ce site a été découvert au début du XIXème siecle et reconnu comme haut-lieu nabatéen, qui étaient surtout des commerçants caravaniers qui avaient surtout une grande maitrise de l'eau, élément rare dans cette partie du pays.

Le premier monument que l'on découvre à la sortie d'un long défilé (le Siq), c'est un temple : le Khazneh (le trésor) , puis en continuant de nombreux tombeaux sculptés dans le rocher.

Petra

Tombeaux royauxCeux-ci ont des façades à merlots.

Les intervalles pleins laissés entre les créneaux sont les merlons, taillés directement dans la roche avec de multiples teintes comme de la soie.

Tombeaux royaux dont le célèbre tombeau de l'Urne transformé plus tard en église byzantine, un théâtre romain et pour les plus courageux, la montée vers le Deir , monument consacré aux cérémonies et surtout une vue imprenable sur le site.

Petite Petra

BeidaÀ quelques kilomètres du site de Petra, se trouve la petite Petra , lieu de repos des caravaniers où parfois ils laissaient ou stockaient leur marchandise.

Les lieux de repos sont là aussi taillés dans la roche, mais moins "riches" en décorations et scultures malgré quelques peintures.

A quelques encablures, c'est Beida, lieu ou il y a 9000 ans, les hommes édifièrent leurs habitations : de petites huttes en roseaux couverte de boue séchée.

Wadi Rum

wadi Rum, le désertAprès ces visites extraordinaires, il est temps de continuer vers le Wadi Rum .

Une vallée de type saharien qui se traverse en 4x4 en traversant une étonnante plaine sablonneuse de couleur rouge avec des roches de grès, de basalte, des dromadaires et des bédouins enturbannés

Une dernière halte devant un énorme roché taillé par le vent et qui s'appelle: les Sept piliers de la sagesse.

Aqaba

AqabaOn termine le circuit en rejoignant l'unique port jordanien : Aqaba (Icone) le point le plus au sud de la Jordanie qui donne sur la mer Rouge.

C'est zone économique spéciale pour le pays, centre martime pour l'export des potasses, phosphates et céréales.

Et pour finir, un peu de farniente dans un des plus beaux cadres ensoleillés de la mer rouge avant le retour en France qui passe par la capitale Amman.....

Météo de la capitale

Dernières infos

10 Mars 2016

A savoir
En raison de la tenue du Sommet arabe à la Mer Morte du 21 au 29 mars 2017, les autorités jordaniennes ont annoncé la fermeture de tous les accès à la zone des hôtels de la Mer morte, aux piétons comme aux véhicules.

Ce qu'il faut savoir

Histoire

L'histoire de la Jordanie indépendante commence entre le démantèlement de l'empire ottoman en 1921 et la partition des territoires sur lesquels s'exerçait le mandat britannique sur la Palestine en 1946.

L'ensemble des régions palestiniennes situées à l'Est du Jourdain sont alors offertes au roi Abdallah qui y crée un Royaume hachémite de Transjordanie indépendant.

Ce royaume unifie des territoires occidentaux, appartenant au croissant fertile et habités depuis des millénaires, à d'immenses zones occupées majoritairement par le désert d'Arabie.

La Jordanie est ainsi à la fois l'héritière des empires qui ont successivement dominé la région des quatre fleuves (le Jourdain, l'Euphrate, le Tigre et le Nil) et l'héritière des cultures arabe et bédouine du désert.

Son histoire moderne a été largement rythmée par le conflit israélo-arabe et, plus qu'ailleurs, par le conflit israélo-palestinien.

Cela s'explique par la composition de la population jordanienne à 70% d'origine palestinienne et par la période de 1948 à 1967 pendant laquelle la Transjordanie annexa la Cisjordanie en donnant la citoyenneté jordanienne aux populations arabes de ce territoire.

Politique

La Jordanie est une monarchie constitutionnelle parlementaire multipartite, où le Premier ministre est le chef du gouvernement.

Géographie

La Jordanie est un pays du Moyen-Orient entouré par la Syrie au nord, l'Irak au nord-est, l'Arabie saoudite à l'est et au sud, et enfin Israël et la Cisjordanie à l'ouest. Toutes ces frontières représentent 1 619 km. La Jordanie possède également 26 km de littoral le long du golfe d'Aqaba et de la mer Morte. Les principales villes du pays sont Amman (1 181 000 habitants en 2001), Irbid et Zarqa, toutes trois situées dans le Nord-Ouest du pays.

La Jordanie est composée principalement d'un plateau désertique aride à l'Est, et d'une région montagneuse à l'Ouest. La Vallée du grand rift et le Jourdain séparent la Jordanie d'Israël. Le point culminant du pays est le Jabal Ramm à 1 754 m, tandis que la mer Morte est le point le plus bas. Le climat est sec et chaud, surtout sur la plus grande partie du territoire occupé par le désert d'Arabie. Cependant, le pays a une saison pluvieuse à l'ouest de novembre à avril.

Économie

La Jordanie poursuit la politique de modernisation économique entamée par le roi Hussein dès la fin des années 1980 et amplifiée par son successeur, son fils, le roi Abdallah II. Dans un environnement régional particulièrement difficile, les performances de l'économie jordanienne ont été supérieures aux attentes. Parmi les réussites à porter à l'actif des autorités : l'amélioration de la gestion du secteur public, la gestion des privatisations, la création de la zone économique spéciale d'Aqaba et de zones industrielles spéciales (QIZ).

Ces éléments ont contribué à porter la croissance économique du pays (7,5 % en 2005), qui est également soutenue par la position de refuge que connait la Jordanie pour les capitaux irakiens, palestiniens ou syriens, ainsi que par l'aide extérieure (principalement américaine). Le Royaume a accueilli fin mai 2005, pour la troisième année consécutive, la réunion du World Economic Forum sur les rives de la mer Morte.

La Jordanie a un endettement extérieur et un déficit budgétaire importants. Son secteur touristique est sensible aux crises régionales. Une partie non négligeable de la population est pauvre. La Jordanie a également dû subir les conséquences de l'augmentation des prix du pétrole depuis le début de l'année.

Source : Wikipedia

Regardez avec plaisir une vidéo sympa


Bon, c'est une vidéo faite par un non-professionnel qui a essayé de faire du mieux possible.

Je n'ai pas voulu faire de sous-titres pour expliquer les lieux et les visites réalisées, de plus le son est ce qu'il est, donc pas de samba, ni rien d'autre.

J'ose espérer ce que vous verrez vous plaira...

Renseignements supplémentaires

Quand partir ?

Toute l'année, mais les sites touristiques sont difficiles en période estival et il peut faire très froid l'hiver.

Transports

De bonne qualité, l'infrastructure routière est excellente, le parc automobile est récent ou bien entrenu

Dormir / Manger

La nourriture en Jordanie est assez bonne et variée. On y trouve de nombreux fruits et légumes. Le pain est le plus souvent le chapati, galette plate cuite sans levain, qui est très bonne. Les plats sont à base d'agneau et de poulet, accompagnés en général de riz et de légumes, et précédés de nombreuses entrées variées à consommer avec du pain. (fromage frais, crudités, thon.). On peut boire l'eau sans danger, sans même la traiter. L'eau est une denrée rare dans le désert.
Trouver à se loger reste assez simple, l'hôtellerie y est propre et assez variée .

Achat

Principalement de l'artisanat local: des mosaïques, des produits de la mer morte, des objets en marqueterie, oeufs d'autruche décorés, des épices, des narguilés, des objets en verre avec des sables de couleurs, etc ...

Argent

La vie en Jordanie, sans être vraiment chère, est loin d'être la meilleure marché de la région. La monnaie jordanienne est le Dinar. Il vaut environ 1.10 Euro. Le coût de la vie en Jordanie est à peine moins élevé qu'en France.

Visa

Obligatoire: il est de 15 jours pour le tourisme ou les affaires

Décalage horaire

1 heure en été.

Petit +

Même un gros plus , c'est Petra et ses alentours, ne pas hésiter à y séjourner plusieurs jours.

PS

La Jordanie est une destination très sûre. Vols et agressions y sont extrêmement rares.
Si vous respectez les traditions locales, si vous ne heurtez pas les mentalités (tenues indécentes, par exemple) vous pourrez profiter pleinement de l'incroyable hospitalité des Jordaniens.

Sites utiles

Office du Tourisme

Moteur de recherche

Recettes de cuisine

Hica'al Ados

Soupe aux lentillesIngrédients
1 verre de lentilles brunes lavées et égoutées. 2 cuillères à soupe de riz lavé égoutté. 6 verres d'eau. 1 oignon moyen, pelé et émincé. 1 cuillère à soupe d'huile végétale ou de samneh. 1/4 de verre de persil haché finement. 1/2 cuillère à café de sel. 1/2 cuillère à café de cumin en poudre. 1 pincée de 4 épices
Préparation
Mettez les lentilles et le riz dans une marmite. Ajoutez l'eau pour les recouvrir et fermez la marmite Portez à ébullition et laissez cuire pendant 90 minutes Retirez et faites passer le mélange au moulin à légumes en ajoutant un verre d'eau Remettez l'ensemble dans une cocotte à feu modéré Ajoutez le cumin,salez, épicez et portez à ébullition. Faites dorer l'oignon dans l'huile chaude, puis ajoutez-le au mélange dans la cocotte laissez le mélange mijoter 10 minutes Servez la soupe chaude parsemée de persil et accompagné de pain grillé

Hica'al Dajaj

Soupe au pouletIngrédients
1 poulet (1kg), prêt à cuire et coupé en 8 morceaux. 1/2 verre de vermicelle cassée en petits bâtons. 1 oignon moyen, pelé. 2 cuillères à soupe de celeri (ou de persil) haché finement. 2 litres 1/2 (ou 10 verres) d'eau. 2 cuillère à soupe de Samneh. 1/2 cuillère à soupe de sel. 2 bâtons de cannelle. 1 cosse de cardamone. 1 clou de girofle. 1 noix de muscade
Préparation
Faites dorer les portions de poulet sur feu doux dans la samneh chaude (ou beurre) Retirez-les et mettez-les dans une cocotte Couvrez d'eau Ajoutez l'eau et tout les condiments Laissez cuire environ 40 minutes Retirez le poulet, dessossez-le et remettez la viande dans le bouillon de la cocotte Ajoutez le céleri et la vermicelle Salez et faites cuire 20 minutes à feu doux Versez dans une soupière et servez avec du pain grillé.

Al tabboulah al loubnanya

TabboulehIngrédients
1/4 verre de bourghol (qualité fine), lavé et égoutté. 2 verres de persil haché finement. 1 ou 2 tomates, lavées et hachées finement. 1/2 verre de feuilles de menthe hachées finement. 1/4 oignon moyen, pelé et haché finement. 1/2 verre de jus de citron. 1/2 cuillère à café de sel (selon votre goût). 1/2 verre d'huile d'olive. 1 pincée de 4 épices
Préparation
Laver le hachis de persil et de menthe. Laissez-le égoutter dans la passoire. Faites tremper le bourghol 20 minutes dans le hachis de tomates. Poudrez l'oignon de sel et d'épices. Mélangez longuement et doucement avec le hachis de légumes, l'huile d'olive et le jus decitron Servez la "Tabbouleh" aussitôt avec des feuilles de laitue romaine ou de choux blanc

Hommos bil Tahina

Pois chiche à la TahinaIngrédients
2 verres de pois chiche cuit ou en conserve. 3/4 verre de jus de citron. 1/2 verre de pâte de sésame. 1/4 verre de feuilles de persil cisellées. 2 gousses d'ail, pelées et pilées. 1/2 cuillère à café de sel (suivant goût). 1 pincée de cumin
Préparation
Chauffer les pois chiches Egoutez-les et faites-les moudre dans un broyeur en laissant de coté une cuillère à soupe de pois chiche entier Dans une terrine, mélangez bien l'ail avec le sel, la Tahina et le jus de citron Ajoutez le pois chiche moulu et mélangez-le bien pour avoir un ensemble homogène Goûtez et ajoutez du sel et / ou du jus de citron si nécéssaire (le mélange ne doit être ni trop ferme, ni trop lisse) Disposez le mélange dans un plat et arrosez d'huile d'olive. Parsemez de cumin et de persil. Décorez avec les graines de pois chiche mises de coté. Servir frais

kabid Makli

Foie fritIngrédients
500g de foie de poulet. 3 gros oignons, pelés et coupés en lamelles. 1/2 verre de jus de citron (ou de vinaigre rouge). 2 cuillères à soupe de Samneh (beurre clarifié de lait de buffone). 1/2 cuillère à café de sel. 1/2 cuillère à café de poivre noir en poudre. 1 pincée de Paprika
Préparation
Lavez le foie et ôtez la peau fine qui l'entoure à l'aide de la pointe d'un couteau Enlevez la graisse et coupez-le en petits cubes Faites dorer l'oignon dans la Samneh sur feu doux. Ajoutez-y les cubes de foie et le paprika Salez, poivrez, et remuez de temps en temps pendant 10 minutes Ajoutez le jus de citron et remuez le mélange pendant 2 minutes Disposez l'ensemble dans un plat et servez chaud, garni de rondelles de citron

Kibbé Hilé

Kibbé de pommes de terreIngrédients
2 pommes de teere moyennes bouillies. 1 bouquet de coriandre, hachée. 500 g d'oignon, pelés et coupés en anneaux. 3 verres de bourghol (qualité fine) macéré 10 minutes dans l'eau. 1/2 verre d'uile végétale. 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade. 1 cuillère à café de sel. 1 pincée de coriandre séche. 1 pincée de curcuma. 1 pincée de cumin
Préparation
Faites cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 20 minutes Egouttez-les et passez-les au moulin à légumes avec une grille fine au-dessus un jatte Lavez le bourghol, puis égouttez-le Mélangez le bourghol avec les pommes de terre et la moitié des condiments hormis le curcuma Pétrissez-bien le mélange Faites chauffer un peu d'huile, jettez-y les anneaux d'oignon et le reste des condiments Salez et faites dorer Ajoutez mélasse et curcuma Faites délayer le mélange sur feu modéré Première méthode : Etalez la pâte de pommes de terre sur une plateau que vous découperez en part ensuite Deuxième méthode : Divisez la pâte en boules légèrement ovalisées Lissez-les, puis avec l'index, formez un trou au centre en bougeant votre doigt pour former un vide Faites frire les boules dans l'huile chaude Retirez-les et laissez-les égoutter sur du papier absorbant Farcissez-les avec du mélange d'oignons Servez chaud avec de la salade

Loubya'bill lahem

Ragoût de haricots vertsIngrédients
1 kg de haticots, équeutés, effilés et coupés. 750 g d'épaule d'agneau (ou cotelettes), hachée finement. 3 verres d'eau. 2 cuillères à soupe de smaneh ou de beurre. 1 cuillère à café de sel. 1/2 cuillère à café de poivre noir moulu
Préparation
Lavez bien les haricots et laissez-les égoutter dans une passoire Dans une cocotte, faites sauter la viande avec une pincée de sel et de poivre dans la samneh ou le beurre Ajoutez-y les haricots et remuez pendant 15 minutes à feu doux Versez l'eau, salez et poivrez Couvrez, portez à ébullition, puis laissez cuire à feu doux Servez le ragoût avec du riz cuit

Moukhiah Loubnaniyah

Corète à la libanaiseIngrédients
600g d'épaule d'agneau coupée en dés. 1/2 kg de feuilles fraiches de corète, bien lavées et égouttées (l'idéal: éparpillées sur une étoffe). 1 poulet moyen, prêt à cuire et coupé en 4 portions. 1 gros oignon, pelé. 1 bouquet de corriandre, haché finement. 3 têtes d'ail pelées. 1/4 verre de coriandre sèche en poudre. 7 cuillères à soupe de samneh ou de beurre. 1 cuillère à soupe de sel. 1 pincée de poivre blanc. 1 pincée de poivre noir. 1 pincée de cannelle
Préparation
Faites dorer la viande avec la cannelle, le poivre noir et 1 pincée de sel dans 2 cuillères à soupe de samneh chaude(ou beurre) Couvrez d'eau et portez à ébullition sur feu modéré. Baissez le feu et continuez la cuisson 2 h sur feu d'eau Faites dorer les portions de poulet avec le poivre blanc et 1 pincée de sel dans une cuillère de samneh sur feux doux Couvrez d'eau et faite-le cuire sur feu modéré pendant 45 minutes, puis retirez-les et laissez-les de côté Faites griller l'oignon, puis écrasez-le avec la coriandre en poudre, 1 tête d'ail, une pincée de sel et laissez ce mélange de côté Faites sauter les feuilles de corète dans 3 cuillères à soupe de samneh. Retirez-les et mettez-les de côté Faites dorer les gousses d'ail et le mélange d'oignon dans ce qui reste de samneh. Ajoutez-y le hachis de coriandre et les feuilles de corète. Remuez le mélange, puis ajoutez-le à la viande Couvrez et laissez mijoter la corète 1 h jusquà cuisson. Disposez-la dans un plat creux, décorez-la avec les portions du poulet et ajoutez la cannelle Servez chaud avec du riz, du radis,du citron et vous pouvez accompagner avec du pain grillé et un bol de hachis d'oignon.

Jawanih Mouhammara

Ailes de poulet rôtiesIngrédients
1 kg d'ailes de poulet. 1 bouquet de coriandre haché finement. 2 gousses d'ail, pelées et pilées. 1 oignon moyen, pelé et haché finement. 1/4 de verre de jus de citron. 2 cuillères à soupe de samneh. 1 cuillère à café de sel. 1 pincée de sel
Préparation
Faites passer chaque aile au dessus de la flamme pour se débarrasser du duvet Lavez bien les ailes, puis laissez-les égoutter dans une passoire Chauffer la sammeh dans une casserole à fond épais. Faites-y dorer l'oignon, puis jettez-y l'ail et remuez l'ensemble 2 minutes Ajoutez les ailes, salez, poivrez et faites dorer. Arrosez le mélange de jus de citron et remuez pendant 1 minute Ajoutez le hachis de coriandre, mélangez bien et éteignez le feu Disposez les ailes sur un plat, servez-les chaudes accompagnées de pommes frites et de "sauce à l'ail"

Acabih Kafta

Kafta friteIngrédients
500g de viande (maigre) pilée. 1 oignon moyen. 2 cuillères à soupe de persil finement haché. 2 cuillères à soupe de samneh (ou de beurre). 1 cuillère à café de sel. 1/2 cuillère à café de paprika en poudre
Préparation
Mélangez viande, persil,oignon, sel et paprika Divisez le mélange en plusieurs boules égales Ensuite donnez-leur la forme d'un doigt et enfilez-les sur un bois à brochette Faites dorer le samneh dans une sauteuse et faites y dorer les brochettes Servez chauds avec des pommes de terre frites, de la salade et du yaourt

Samkeh Harra Traboulsia

Poissons piquants tripolitainsIngrédients
1 kg de poissons gillés (ou frits), coupés en morceaux. 3 verres de Taratour. 1 verre d'oignons hachés fin. 1 verre de poivrons verts épépinés et hachés finement. 1/2 verre de corriandre hachée finement. 1/2 verre d'un mélange moulue d'amandes pelées et de pistaches décortiquées. 1/4 verre de graines de pin frites. 1/2 verre d'huile d'olive. 1 cuillère à soupe de coriandre sèche. 1/2 cuillère à café de sel. 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne. 1/2 cuillère à café de cumin en poudre. 1 pincée de paprika
Préparation
Faites chauffer l'huile dans une casserole et ajoutez-y l'oignon, poivron et coriandre Faites sauter le mélange Salez, poivrez et cuminez. Remuez, puis ajouter le mélange d'amandes tout en remuant Versez-y le Taratour. Laissez cuire le mélange sur feu modéré en remuant jusqu'à ce qu'il devienne épais et que des gouttes d'huile apparaisse sur la surface Verser le mélange dans un plat creux Décorez-le avec les morceaux de poissons, les graines de pain et des rondelles de citron Parsemez de persil ciselé et servez chaud.

Baklawas

BaklawasIngrédients
500g de feuilles filo ou de brik (20 feuilles environ). 200g de beurre. 500g d'amandes mondées. 250g de sucre semoule. 350g de miel (liquide de préférence). 4 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger. 1 cuillère à soupe de cannelle
Préparation
Dans une casserole, faire fondre le beurre sur feu doux. Dans une poêle, mettre les amandes à griller. Les concasser et ajouter le sucre, la cannelle et 2 cuillères à soupe d'eau de fleurs d'oranger. Beurrer un plat à four. Découper les feuilles de brik aux dimensions du plat. A l'aide d'un pinceau, badigeonner six feuilles de pâte (sur une face) de beurre fondu. Les superposer dans le moule et recouvrir avec la moitié de farce d'amandes. Poser par-dessus six autres feuilles de pâtes préalablement badigeonnées de beurre fondu. Etaler sur elles une couche du reste de la farce. Terminer par le reste des feuilles badigeonnées de beurre. A l'aide d'un couteau pointu, pratiquer des entailles en forme de losanges. Asperger avec un peu d'eau. Préchauffer le four à thermostat 6-7 (180 - 201°C) Mettre le plat au four pendant 30 min: la surface de la préparation doit être dorée. Pendant ce temps, faire chauffer sur feu doux le miel et le reste d'eau de fleur d'oranger. Quand le baklawa est cuit, le sortir du four et le napper avec le sirop de miel.

Ma'amoul

Ma'amoulIngrédients
La pâte : 2 mesures et demi de semoule très fine. 1 mesure de beurre fondu. 1 pincée de sel. 1 pincée de mahlab. 10 gr de levure de boulanger. 1/4 de verre de lait tiède. 2 cuillères à soupe de sucre
La farce : 1 verre de noix haché. 2 cuillères à soupe de sucre. 1 grosse cuillère d'eau de fleur d'oranger ou d'eau de rose
Préparation
La pâte : Mélanger la veille la semoule, le beurre, 1 pincée de sel et 1 pincée de mahlab. Laisser reposer toute la nuit. Au matin, diluer 10 gr de levure dans 1/4 de verre de lait tiède, y ajouter 2 cuillères à soupe de sucre et laisser reposer 10 minutes. Ensuite mélanger ce levain à la pâte, en pétrissant bien. Laisser reposer 2 heures.
La farce Mélanger à 1 verre de noix hachés 2 cuillères de sucre(ou plus, selon le goût), 1 cuillère d'eau de fleur d'oranger ou d'eau de rose. Préparation Tourner dans la pomme de la main la pâte en petites boules et farcir de noix, puis laisser reposer encore une demi heure. Placer les gâteaux dans une plaque beurrée et faire cuire dans un four préchauffé à 175°C, jusqu'à ce que le dessous soit un peu rose, mais le dessus blanc. Soupoudrer de sucre glace lorsque c'est encore tiède.

Thé ou café ??

Top