Girafes dans le parc de Serengetti

La Tanzanie

Une incursion inoubliable dans l’univers animal...

L'hiver approchant, il nous était nécéssaire de choisir une belle destination ensoleillée et avec un temps de transport le plus court possible car cela devient difficile avec l'âge ... Et résultat: ce sera la Tanzanie et ses animaux !!

Détail du circuit

Après moult recherches et demandes auprès de notre voyagiste, notre choix c'est porté sur un voyage à la carte certe plus onéreux, mais qui correspondait plus à notre attente.
Nous sommes donc partis avec Tanganyika Expeditions.

Le parc de Tarangire

Entrée du parc de TarangireNous quittons notre beau pays pour la ville la plus proche de tous les parcs : Arusha (Icone) où nous n'y passons qu'une nuit pour rattraper la fatigue du vol.

Lever tôt pour prendre la route en direction du parc de Tarangire (Icone) .

Avec sa surface de 2600 m², il abrite des espèces parfois difficiles à localiser ou même introuvables dans les autres parcs du nord :

  • Le gerenuk
  • Le petit Koudou
  • L'Oryx
  • L'élan et la plus recherchée de toutes les antilopes
  • Le grand Koudou

Le camp de Mawa Ninga dans le parc de TarangireMais durant ce safari, si nous n'avons pas pu tous les rencontrer, les autres animaux étaient là ou presque, et surtout que nous y avons passé toute la journée.

Le soir nous sommes reposés dans un camp perdu au milieu de nul part : Mawe Ninga Camp où nous avons soigné nos fesses endolories par une piste très caillouteuse.

Le lac de Manyara, les hautes plaines de Karatu

Buffle du parc ManyaraAprès le petit déjeuner, départ pour Manyara (Icone), safari dans ce parc, qui s'il est petit par sa superficie, offre néanmoins une grande variété de faune dans un site exceptionnel entre la vallée du Rift et le lac Manyara .

Et surtout il peut nous permettre (avec de la chance) de voir tout ou partie du "big five", c'est à dire : lion, éléphant, rhinocéros, buffle et léopard.

Le Bashaï Rift LodgeMais malheureusement pour nous, ils ne sont pas tous présents sur ce parc, mais nous avons pu voir quelques autres animaux et surtout des milliers d'oiseaux autour du lac en traversant le parc national.

Nous passons aussi une bonne nuit dans un lodge au coeur d'une plantation de café : le Bashaï Rift Lodge avec vue sur les contreforts du cratère du N'gorongoro et des hautes plaines de Karatu (Icone).

Cratère du Ngorongoro

Cette journée est consacrée à la découverte du cratère de Ngorongoro (Icone).

Cette caldera * , pour être plus précis, fait 20 km de diamètre intérieur et abrite en son centre une faune incroyablement riche et parfaitement protégée par un rempart de 600 mètres de haut.

* Dépression d'origine volcanique de forme circulaire ou elliptique, issue de la vidange de la chambre magmatique sous-jacente.

Cratère du Ngorongoro

Moment d'exception au milieu de tous les grands mammifères d'Afrique de l'Est : éléphants, lions, rhinocéros (vu de loin malheureusement!!) dans un site grandiose.

Camp vraiment isolé de OlduvaïNous rentrons en toute fin de journée pour rejoindre le camp isolé d'Olduvai (Icone) où nous attendent quelques guerriers Massaï.

Ils vont nous accompagneront au sommet d'un petit Kopje** pour voir un magnifique coucher de soleil sur la savane.

** Un kopje est un mot d'origine afrikaans désignant dans la savane africaine une petite colline sur laquelle se dresse généralement d'imposants rochers.

Parc du Serengeti

Lionne en chasse dans le parc du SerengetiNous quittons donc le Ngorongroro qui n'est pas un parc, mais une aire de conservation pour le parc national du Serengeti (Icone).

Ce parc immense (14.000km²) possède en outre la plus forte concentration de félins du monde et aussi couvre des biotopes très différents :
- la savane avec les plaines immenses au Sud,
- les régions boisées et vallonnées à l'Ouest,
- les régions des Kobjes à l'Est,
- la savane arbustive au Nord.

Parc du Serengeti

Troupeau d'hippopotames au bain dans la rivière MbalagetiAprès une bonne nuit passée au Mbalageti Camp , nous poursuivons notre safari par le mont Mwanweni (Icone) surplombant la vallée Dutwa, puis le long de la rivière Mbalageti.

Elle qui attire une faune riche tout au long de l'année : buffles, girafes, antilopes, félins,...

On y trouve également des crocodiles et des hippopotames.

Parc du Serengeti - Cratère du Ngorongoro

Un groupe de lionnes fait une petite sieste à l'ombreSafari matinal le long des rivières pour surprendre la chasses des lionnes où les grands troupeaux de gnous viennent boire.

Passage obligé par la région des Kopjes, imposants massifs granitiques et territoires des grands fauves: Lions, guépards, léopards,...

Puis retour vers le Sud au parc du Serengeti et à la différence d’un parc national traditionnel, la zone protégée du Ngorongoro n’exclut pas toute vie humaine.

Les Masai sont autorisés à rester sur les terres de leurs ancêtres sous condition qu’ils conservent leur mode de vie traditionnel : pasteur nomades.

Danse Masaï pour l'accueil de touristesCette zone immense du NCA (Ngorongoro Conservation Area, plus de 8 500 km2) est un bout d’Afrique telle qu’elle était il y a quelques centaines d’années et ici, l’homme et la faune cohabitent sans heurt…

La visite d’un village Masaï ou Bouma : composé au maximum d’une vingtaine de huttes basses (structures de branches recouvertes d’un mélange de boue et de bouse) entourées d’un épais rempart d’épineux.

Accueil avec chants et danses et visite du village y compris l’intérieur des cases.

Nous quittons avec moult regrets les Masaïs pour passer notre dernière nuit de safari dans un superbe lodge : Ngorongoro Farm House .

Ngorongoro / Arusha / Zanzibar

Après un court déplacement jusqu'à Arusha, envol par avion en direction de l'ile de Zanzibar (Icone) pour un séjour de repos (mérité!!) et ensoleillé dans un très bel hôtel, bordé par l'Océan Indien : le Karafuu Beach Resort .

Magnifique plage de l'hôtel

Et tout ça pendant 5 jours et 4 nuits !! Elle est pas belle la vie ??

Zanzibar / Dar es Salaam / Maison

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, cette escapade en Tanzanie aussi ...Départ par avion vers Dar es Salaam (Icone) pour y prendre la correspondance qui nous raménera à notre doux foyer et c'est assez dommage, nous avons bien apprécié ce circuit-séjour ....

Météo de la capitale

Dernières infos

18 Mars 2016

Dernière minute
Suite à l’annonce contestée de la tenue de nouvelles élections à Zanzibar, fixée au 20 mars prochain, la plus grande prudence d’ici cette date est recommandée aux visiteurs. Ceux-ci devront se tenir éloignés de tout attroupement et éviter les lieux de grande affluence.

Ce qu'il faut savoir

Histoire

La Tanzanie, comme d′autres pays de la vallée du Rift, est considérée comme faisant partie du berceau de l′humanité. Dans les gorges d’Olduvai, les anthropologues ont retrouvé des empreintes d′un Homo habilis, vieilles de 2 millions d′années, qui permettent de conclure que celui qui les a laissées, marchait sur deux pieds.

Les débuts de l′indépendance de la Tanzanie se font par le soulèvement des Majis-Majis en 1905. Après la seconde guerre mondiale, le développement progressif de l′idée d′émancipation se propage à travers l′Afrique et atteint le Tanganyika grâce aux syndicats agricoles et les coopératives.

C′est au début des années 1950, que l′émergence de la TAA (Tanganyika Africa Association), puis de la TANU (Tanganyika African National Union) avec à sa tête Julius Nyerere, réussit à coaliser les forces indépendantistes. L′indépendance est concédée le 9 décembre 1961. La république est proclamée un an plus tard, avec Nyerere président.

Le 26 avril 1964, le président du Tanganyika signe l′union avec l′archipel de Zanzibar, pour former la république unie du Tanganyika, rebaptisée en octobre de la même année la république unie de Tanzanie (TANganyika et ZANzibar forment la TANZANie).

Nyerere dirige le pays jusqu′en 1985, il cède le pouvoir à Ali Hassan Mwinyl (membre du CCM, Chama cha Mapinduzi, parti de la révolution) qui, peu à peu, libère l′économie et, en 1992, autorise le multipartisme. Le gouvernement de Zanzibar conserve une certaine autonomie en ce qui concerne l′éducation et l′économie, mais le pouvoir central décide pour la défense, les affaires intérieures, les affaires étrangères du pays.

Politique

La Tanzanie est une république fédérale multipartite présidentielle née le 26 avril 1964 de la fusion du Tanganyika et de Zanzibar qui avaient accédé à l'indépendance respectivement le 9 décembre 1961 et le 10 décembre 1963 après les colonisations allemande puis britannique. Le nom de Tanzanie est formé du Tan de Tanganyika et du zan de Zanzibar.

La constitution actuelle, adoptée le 27 octobre 1977, a été révisée en octobre 1984.

Le Président de la République, qui est aussi le Chef de l'État, est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans. Celui-ci nomme le Premier ministre, qui représente le gouvernement devant le Parlement, et les ministres parmi les membres du Parlement ou parmi dix personnes non élues.

L'Assemblée nationale, le parlement monocaméral, compte 274 sièges, adopte les lois s'appliquant à la totalité de la République ou uniquement aux 21 régions continentales (île de Mafia comprise), les cinq régions formant le Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar pouvant adopter certaines lois spécifiques car disposant de son propre Parlement. Les parlementaires sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans.

Le pouvoir judiciaire est sensiblement plus compliqué car disposant de cinq niveaux combinant les institutions tribales, islamiques et de la Common law : tribunaux de première instance, tribunaux de districts, Cour Magistrale, Haute Cour et enfin Cour d’Appel.

La récente création de la Tanzanie par l'union de deux pays tend constamment à le déstabiliser mais la démocratie est préservée grâce à l'héritage de son premier Président, le charismatique Julius Nyerere, qui est resté trente ans au pouvoir sans installer de régime autoritaire ou dictatorial. Cette stabilité a permis par exemple l'installation du Tribunal pénal international pour le Rwanda à Arusha, chargé de juger les criminels de guerre lors du génocide rwandais de 1994.

Géographie

La Tanzanie est un pays de l'hémisphère sud situé en Afrique de l'Est. Ses frontières naturelles sont formées par l'océan Indien à l'est, le Kilimandjaro et le lac Victoria au nord, la rivière Kagera au nord-ouest, le lac Tanganyika à l'ouest, le Malawi au sud-ouest et le fleuve Ruvuma au sud. Il a des frontières terrestres avec le Kenya et l'Ouganda au nord, le Rwanda et le Burundi au nord-ouest, la République démocratique du Congo à l'ouest, la Zambie et le Malawi au sud-ouest et le Mozambique au sud.

Le pays est traversé par la vallée du grand rift qui parcourt la partie occidentale du pays du nord au sud et dans lequel se logent quelques-uns des grands lacs africains : lac Malawi, lac Rukwa, lac Tanganyika, lac Victoria, lac Eyasi, lac Manyara, lac Natron, etc. Le centre du pays est constitué d'un plateau drainé par des rivières et des fleuves qui se jettent dans l'océan Indien. La façade maritime du pays est formée d'une plaine côtière qui fait face à l'archipel de Zanzibar formé de trois principales îles : Unguja, Pemba et Mafia.

La Tanzanie comporte plusieurs volcans dont un seul, l'Ol Doinyo Lengaï, est encore actif et un autre constitue le point culminant du continent africain, le Kilimandjaro, avec 5 895 mètres d'altitude.

On y trouve de nombreux parcs naturels tels que l'énorme terrain du Serengeti, le Tarangire, le Lac Manyara ou le magnifique cratère du N'Gorongoro (7e merveille naturelle du monde) où on peut avoir la chance d'apercevoir lions, éléphants, rhinocéros, guépards, léopards, hyènes, chacals, girafes, hippopotames, crocodiles, etc.

Économie

L'économie de la Tanzanie est, à bien des égards, typique d'un pays en voie de développement: essentiellement axée sur l'agriculture et l'industrie minière, elle dispose d'une base industrielle quasi-inexistante et peu compétitive. En 2009, l'agriculture représentait ainsi plus de 25 % du PNB, plus de 30 % des exportations et 70 % des emplois. Le tourisme y constitue une source appréciable et croissante de devises.

Mais le pays est également très différent de la plupart des pays africains, avec une présence marchande arabe et perse sur ses côtes, commerce datant des premiers siècles de l'ère commune, et une ville, Zanzibar, qui pendant plusieurs centaines d'années dominera l'économie de toute la région. Plaque tournante du commerce d'or, d'ivoire et d'esclaves, à l'interface des mondes africain, arabe et indien, son hinterland s'étend jusqu'à l'Afrique des Grands Lacs, à près de 1 000 km de distance. L'arrivée des Européens dans le sillage de Vasco de Gama au XVe siècle ne remet pas tout de suite cette domination en question, ceux-ci offrant même de nouveaux marchés pour une denrée locale appréciée, le clou de girofle.

L'installation progressive des empires coloniaux allemand puis britannique relègue cependant la région hors des grands axes de développement. L'accession à l'indépendance, au début des années 1960, voit la jeune République unie du Tanganyka et de Zanzibar (son nom d'origine) se tourner vers un « socialisme africain » d'inspiration maoïste qui se révèle rapidement être un échec: plutôt que de décoller et se moderniser, l'économie du pays s'effondre. La remise en question qui s'ensuivra, à partir du milieu des années 1980, conduira progressivement le pays à revenir sur la scène économique régionale. La libéralisation franche opérée dans les premières années du XXIe siècle, couplée à des efforts de gouvernance, permet l'arrivée massive d'investisseurs étrangers dans tous les secteurs de l'économie. Pour la première fois de sa jeune histoire, ce pays chroniquement sous-développé semble toucher les premiers dividendes de ses efforts. Le potentiel touristique de la Tanzanie, avec son littoral composé de superbes plages sur l'océan indien, la région nord qui comprend le Kilimandjaro, le cratère de Ngorongoro et les plus grandes réserves animales d'Afrique, la présence de la plupart des grands-lacs du continent et sa stabilité politique, est également très important et continue à se développer.

Source : Wikipedia

Regardez avec plaisir une vidéo sympa


Bon, c'est une vidéo faite par un non-professionnel qui a essayé de faire du mieux possible.

Je n'ai pas voulu faire de sous-titres pour expliquer les lieux et les visites réalisées, de plus le son est ce qu'il est, donc pas de wagogo, ni rien d'autre.

J'ose espérer ce que vous verrez vous plaira...

Renseignements supplémentaires

Quand partir ?

L'idéal, c'est pendant la saison sèche : de mai à octobre et aussi pendant La "petite saison des pluies" qui dure de début novembre à mi-décembre.

Transports

Les grands axes et les routes nationales importantes sont asphaltés, mais si vous faites un safari, ce sera du 4X4 avec les routes qui vont avec .

Dormir / Manger

Ce n’est pas dans les lodges que vous découvrirez la cuisine du pays. La nourriture qu'ils servent est une cuisine internationale. On peut découvrir de la cuisine "locale" dans les lodges tenus par les Masaïs, mais pour des palais non-africains (très peu épicée, en général)

Achat

Des babioles en bois principalement représentant des animaux ou des bergers Masaïs.

Argent

L'unité monétaire est le shilling tanzanien (Tsh) qui se divise en 100 cents. 1 € = environ 2 000 Tsh (en 2010).

Visa

Visa obligatoire, et passeport en cours de validité (non périmé avant 6 mois).

Décalage horaire

+ 1h en été, + 2h en hive

Petit +

Dormir dans un camp de tentes (4 ou 5 maximum) au milieu de la savane... Avec comme bruit de fond, les animaux qui eux ne semblent jamais dormir !!

PS

Pour réussir un bon safari, l'idéal : être au maximum un couple avec un chauffeur-guide qui connait très bien son boulot et la région. Et ce sera inoubliable!!

Sites utiles

Office du Tourisme

Moteur de recherche

Recettes de cuisine

Soupe aux haricots

Soupe aux haricotsIngrédients
700 g d’haricots rouges. 200 g de riz cuit. 50 cl de lait de coco. 1 oignon. 250 g de tomate. 125 g de poivre vert. 1 cuill. à café de poudre de curry. 1 cuill. à café de sel. ¼ cuill. à café de poivre. 60 g de beurre. noix de coco râpée.
Préparation
La veille, faites tremper les haricots rouges dans de l’eau froide. Le lendemain, égouttez les haricots rouges. Mettez-les dans une casserole et couvrez d’eau froide. Faites cuire 1 heure. Hachez l’oignon et le poivre vert. Mélangez-les et incorporez le curry, le sel et le poivre noir. Mélangez. Faites fondre le beurre dans une cocotte et faites-y revenir le mélange d’oignons jusqu’à qu’il soit tendre mais pas doré. Épépinez les tomates, coupez-les en morceaux et jetez-les dans la cocotte. Laissez cuire à feu doux 2 mn. Ajoutez les haricots rouges et 1 louche de jus de cuisson, le lait de coco et 25 cl d’eau. Laissez cuire à feu doux 10 mn. Ajoutez le riz. Rectifiez l’assaisonnement. Servez dans des assiettes creuses et parsemez de noix de coco râpée.

Supu ya kuku

Soupe à la pouleIngrédients
1 poule de 2,5 kg. 1 oignon. 125 g de chou. 1 petite tomate. 1 céleri branche. 60 g de beurre.
Préparation
Nettoyez la poule et coupez-la en 4 Hachez le chou, le céleri et l’oignon Coupez la tomate en dés Faites fondre le beurre dans une cocotte à fond épais Faites-y revenir l’oignon, le chou, le céleri et la tomate Ajoutez les morceaux de poule, le sel, le poivre et 2 litres d’eau Portez à ébullition puis laissez cuire à feu moyen pendant 1 heure Enlevez les morceaux de poulet, désossez-les et coupez la chair en dés Remettez les dés de volailles dans la soupe et continuez la cuisson encore 10 mn Corrigez l’assaisonnement et servez chaud.

Soupe de banane du Kilimandjaro

Soupe de Banane du KilimandjaroIngrédients
1 poulet 12 petites bananes vertes (bananes à cuire) 3 carottes et 1 poivron vert 2 oignons (1 rouge, 1 blanc) 10 cl de lait de coco 1 gousse d’ail 2 cuill à café de curry 1 bouillon de poulet, sel, poivre
Préparation
Dans une casserole, faire cuire une heure le poulet avec les carottes et les légumes coupés en morceaux couverts d’eau. Passer les légumes au chinois. Couper le poulet et les légumes en julienne. Réserver. Porter le bouillon à ébullition et ajouter le lait de coco et le curry, puis le sel et le poivre. Laisser réduire 15 minutes, puis ajouter la julienne et les bananes entières épluchées. Laisser cuire jusqu’à ce que les bananes soient cuites mais fermes.

Kachumbali

KachumbaliIngrédients
Tomates (tomates coupées en environ 1/2 centimètre tranches minces), Chou (Couper le chou en très fines lanières d'environ 4 à 6 centimètres de long), Onons rouges (couper les oignons rouges en tranches très fines),Citron, Coriandre, Piments, Huile d'olive extra vierge, Sel
Préparation
Mélanger tous les ingrédients dans un bol.
Ajouter le sel, le jus de citron, l'huile d'olive et la coriandre à votre goût.

Samaki wa kusonga

croquettes de poissonIngrédients
700g de poisson cuit. 2 œufs. 1 cuill. à soupe de vinaigre. 1 cuill. à soupe de sel. ½ cuill. à soupe de poivre rouge. 1 pincée de safran. 1 pincée de graine de cumin. clous de girofle. 4 cuill. à soupe de chapelure. huile de friture. 1 citron
Préparation
Enlevez les arêtes du poisson et émiettez-le Battez légèrement les œufs et incorporez le poisson et les épices Mélangez bien Formez des boulettes et roulez-les dans la chapelure Faites dorer ces boulettes dans l’huile Servez avec une salade et des tranches de citron piquées de clous de girofle

Samaki wa kukuango

poisson vapeurIngrédients
1 poisson entier de 2 à 3 kg (vivaneau, aiglefin, flétan). 2 oignons. 3 tomates. 25 g de beurre. 1 cuill. à soupe de sel. 1 cuill. à café de poivre rouge. 1 gousse d’ail. citron
Préparation
Écaillez et videz le poisson Enlevez la tête du poisson si vous le désirez et faites des entailles sur le poisson Mélangez le sel, le poivre et l’ail écrasé et frottez le poisson avec cet assaisonnement Laissez reposez 15 mn Hachez les oignons Épépinez et coupez les tomates en tranches Chauffez le beurre et faites-y revenir les oignons et les tomates Déposez le poisson dans le four sur la grille Couvrez-le avec un peu de mélange oignons-tomates Mettez de l’eau dans le lèche-frites et faites cuire le poisson 30 à 40 mn à 175 d° Déposez le poisson sur un grand plat de service et laissez le jus de cuisson du lèche frite réduire Garnissez le poisson avec le reste d’oignon et de tomate et arrosez avec un peu de jus de cuisson Servez avec du riz blanc et des tranches de citron

Agneau au curry

Agneau au curryIngrédients
1,5 kg d'épaule d'agneau (pesée désossée). 1 noix de coco fraîche. 1 oignon moyen. 2 gousses d'ail. 1 litre de bouillon de viande ou 1 tablette de bouillon de poule. 60 g de beurre. 1 bouquet garni . 1 verre à liqueur de Grand-Marnier. 1 pincé de muscade. 1 cuill. à café rase de poivre. sel. 1 cuill. à café bombée de curry. moutarde.
Préparation
Badigeonnez la viande de moutarde puis couper-la en cube de 2 cm Hachez les oignons et l'ail Faites fondre le beurre et faites-y dorer les morceaux de viande, l’oignon et l’ail Délayez le curry dans une louche de bouillon ou à défaut dans 1 litre d’eau bouillante dans laquelle vous aurez préalablement fait fondre la plaquette de bouillon Ajoutez le curry délayé à la viande ainsi que le bouquet garni, le sel, le poivre et la muscade Couvrez de bouillon et laissez cuire 50 minutes Ouvrez la noix de coco, recueillez l’eau et râper la pulpe Ajoutez l’eau de coco à la viande et un verre à liqueur de Grand-Marnier Continuez la cuisson encore 15 minutes En fin de cuisson, vous devez obtenir un jus de cuisson épais. Rajoutez un peu de bouillon si besoin est Servez la viande chaude arrosée du jus de cuisson. Accompagnez avec du riz Présentez la noix de coco à part

Chou braisé épicé

Chou braisé épicéIngrédients
1 kg de chou. 1 oignon. 1 cuill. à café de sel. ½ cuill. à café de curry. ¼ cuill. à café de gingembre. 1 gousse d’ail. ¼ de poivre rouge haché. ½ piment. 3 cuill. à soupe d’huile. 1 cube de bouillon.
Préparation
Hachez l’oignon, le piment et l’ail Coupez le chou en fines lamelles Faites revenir l’oignon dans l’huile avec le curry, l’ail, le piment et le gingembre jusqu’à ce qu’il soit tendre Puis ajoutez le sel, le poivre et le chou Faites cuire 5 mn jusqu’à ce que le chou soit tendre en remuant constamment Ajoutez 25 cl d’eau et le cube de bouillon Potez à ébullition puis baissez le feu et faites cuire à feu doux pendant 5 mn Servez chaud avec de la viande grillée

Nyama Choma

Nyama ChomaIngrédients
500 g de bavette ou autres viandes à griller 1 gousse d’ail haché 1/4 tasse de jus de citron frais 1/3 c. à thé de curry… idéalement de Madras 1/3 c. à thé de curcuma 1/3 c. à thé de coriandre moulu 1/3 c. à thé de paprika 1/3 c. à thé de poivre noir 3/4 c. à thé de sel Huile d’arachide Banane plantain
Préparation
Mélanger ensemble l’ail et les épices. Déposer la pièce de viande dans la marinade. Couvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo 12h. Préparez votre BBQ au charbon de bois pour une cuisson directe. Pendant ce temps, faites chauffer de l’huile dans une friteuse et préparer les bananes plantain. Déposer la viande marinée sur le grill. Selon la cuisson désirée, le temps de grillade sera entre 10 à 20 min. Si vous faites cuire la viande directement sur le charbon, le temps de cuisson sera entre 5 et 10 min maximum. Lorsque la viande est cuite à point, retirer du grill, envelopper la pièce d’un papier d’aluminium et laisser reposer 5 min. Trancher et servir avec les bananes frites et une salade de votre choix. En théorie, nous devrions aussi servir de l’irio (purée de pomme de terre,maïs et petit pois) et/ou de l’ugali (pâte de maïs).

Canard à la Dar Es Salam

Canard à la Dar Es SalamIngrédients
1 caneton ou canard de 2 kilos 2 oignons 250 gr de tomates 1 cuill. à café de sel 5 bananes plantains légèrement mûres 1 cuill. à café de curry 1 cuill. à café de poivre rouge écrasé 4 cuill. à soupe d’huile 2 litres d’eau
Préparation
Vous aurez au préalable hachez les oignons, épépinez et coupez les tomates en dés, épluchez les bananes plantains que vous couperez ensuite en deux dans le sens de la longueur. Mettre le tout de côté. Défaites le canard en morceaux, chauffez l’huile dans une grande cocotte et faites-le dorer légèrement. Lorsqu’il sera juste bien doré, retirer de la cocotte et faites-y revenir les oignons et les tomates, ajoutez le sel le curry et le poivre rouge, mélangez bien. Remettez les morceaux de canard, ajoutez-y les deux litres d’eau. Portez à ébullition, ensuite ajoutez les bananes plantains, couvrez et laissez mijoter de 30 à 45 minutes ou jusqu’à ce que le canard soit tendre. Ce met est habituellement servi quand il y a des invités spéciaux. Le canard est considéré comme un met délicat en Tanzanie. Il sera habituellement accompagné de bananes cuites, de riz, de pommes de terre ou de manioc.

M'chuzi wa nyama

Curry de boeuf ZanzibarIngrédients
1 kg de macreuse 2 oignons 1 gousse d’ail 1 cuill. à café de sel 1 cuill. à café de turméric 2 cuill. à café de curry ¼ cuill. à café de piment en poudre 4 cuill. à soupe d’huile 4 cuill. à soupe de citron
Préparation
Hachez finement les oignons et l’ail. Coupez la viande en cube de 1 cm. Faites revenir légèrement les oignons dans l’huile chaude. Incorporez l’ail et les épices. Mélangez bien puis ajoutez la viande. Laissez cuire sans dorer. Ajoutez 20 cl d’eau et le jus de citron. Portez à ébullition puis couvrez hermétiquement, baissez le feu laissez cuire 1 heure à feu doux. Si la sauce paraît trop liquide, épaississez-la avec 2 cuill. à soupe de farine de maïs diluées dans 2 cuill. à soupe d’eau. Servez avec du riz cuit dans du bouillon de volaille ou du bouillon de bœuf.
NB : Vous pouvez accompagner ce repas de quelques condiments que vous présenterez séparés dans de petits saladiers comme par expemple :
- 125 g de chutney de mangue
- 2 oignons coupés en tranche fines et frits
- ½ concombre coupés en cubes
- 1 orange coupées en quartiers

Tarte aux fruits d’afrique

Tarte aux fruits d’afriqueIngrédients
250 ml de nectar de papaye, de goyave (ou d’abricot ). 4 cuill. à soupe de farine de maïs. 8 cuill. à soupe de sucre. 4 cuill. à soupe de jus de citron. 125 g de cacahuètes hachées non salées. 500 g de fruits frais (papaye, ananas, melon, oranges goyaves, etc). ½ cuill. à café de sel. 125 g de noix de coco fraîche râpée. 250 de crème fraîche épaisse.
Préparation
Faites bouillir le nectar de fruits Dissolvez la farine de maïs dans le jus de citron. Incorporez 4 c. à soupe de sucre et le sel. Mélangez bien Jetez la farine de maïs dans le nectar bouillant tout en remuant Faites cuire en mélangeant continuellement jusqu’à ce que le mélange s’épaississe et se détache un peu Ajoutez les fruits frais coupés en dés Laissez refroidir Versez dans un plat à tarte puis mettez au frais Mélangez la crème fraîche bien froide avec le reste de sucre et versez sur la tarte Saupoudrez de noix de coco râpée et parsemez de cacahuètes hachées Servez bien frais accompagné d'un vin pétillant

Mandazi

MandaziIngrédients
500 g de farine 120 ml de lait de coco 1 œuf, légèrement battu 1 cuillère à café de levure de boulangerie déshydratée 100 g de sucre 80 à 120 ml d’eau tiède (variable en fonction de la farine utilisée) 40 g de beurre très mou 1 cuillère à café de cardamone, gingembre, et cannelle mélangés 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne en poudre (facultatif) Huile de friture Sucre semoule ou sucre glace pour la couverture
Préparation
Une heure avant la préparation, mettre tous les ingrédients à température ambiante. Mélanger la levure à 4 cuillères à soupe d’eau tiède (environ 33 degrés). Réserver 5 minutes. Mélanger l’œuf battu, le lait de coco, le beurre et le sucre et bien battre. Mélanger la farine, le piment de Cayenne et les épices mélangées. Dans le bol du robot ou dans un grand pétrin, déposer le mélange farine et épices. Creuser un puits en son centre et y verser la levure. Incorporer progressivement le mélange lait de coco, beurre, œuf et sucre. Ajouter enfin l’eau tiède progressivement jusqu’à obtenir une pâte homogène, lisse et élastique. Dès lors que les ingrédients sont bien mélangés et que la pâte commence a se détacher des parois du bol, pétrir pendant environ 5 minutes, à vitesse moyenne. En cas de pétrissage à la main, dès lors que les ingrédients sont bien mélangés et que la pâte a pris forme, la transférer sur une surface plane et farinée et la pétrir pendant 10 minutes. Mettre la pâte dans un grand contenant, la couvrir et la laisser reposer et lever pendant 45 minutes dans un endroit à l’abri des courants d’air. Diviser la pâte en boules égales et, à l’aide du rouleau à pâtisserie, aplatir les boules en forme ronde et épaisse d’1 cm. À l’aide d’un couteau bien aiguisé ou d’un emporte-pièce, diviser la pâte en triangles ou en forme de beignets traditionnels (de petits cercles percés au centre). Déposer au fur et à mesure chaque beignet sur une surface farinée. Couvrir et laisser reposer 10 minutes.Chauffer l’huile à feu moyen-vif et frire les mandazis jusqu’à coloration dorée. Retirer et déposer sur du papier absorbant ou une passoire en métal pour enlever l’excès d’huile. Saupoudrer de sucre semoule ou glace ou les consommer tels quels. Servir immédiatement après la friture.

Pas de boissons typiques si ce n'est le thé épicé...

Top