Tunisie

La Tunisie

Entre modernité et tradition...

Un des gros avantages avec un pays comme la Tunisie, c'est sa proximité avec Marseille, donc par avion en une heure ou deux, on est déjà sur place.

L'embarras du choix est seulement où faire sa villégiature : Djerba ou Hammamet, nous avons opté pour la seconde moins touristique, mais en bord de mer....

Détail du séjour

Pourquoi Hammamet ?

Rue dans la MedinaHammamet (Icone) a été redécouverte par les voyageurs et artistes occidentaux au début du siècle dernier, elle devient alors une destination prisée où se construisent de belles villas mêlant l'architecture occidentale et mauresque.

Son climat doux et ensoleillé ainsi que ses longues plages le long de la mer Méditerranée en font une station balnéaire de plus en plus courue.

Pour prendre le pouls des lieux, commencez par vous rendre à la Kasbah, la forteresse d'où vous pourrez contempler la baie d'Hammamet et la ville tout entière.

Evidemment, le souk mérite une visite pour ses couleurs, odeurs et boutiques, mais il se cantonne à une seule artère, vous en aurez vite fait le tour.

Lieu de séjour

Entrée du complexe Notre voyagiste nous a conseillé un excellent complexe hôtelier comprenant 3 hôtels de classes différentes et un centre de thalassothérapie (pourquoi pas ??) qui semble être le point commun à tous ces groupes en bord de mer, l'emplacement et le prix étant très attractifs, nous n'avons pas hésité.

Le groupe les Orangers en plus de vous héberger, de vous nourrir et de vous soigner, propose aussi des excursions dans un rayon d'une centaine de kilomètres.

La ville

Le souk et ses échoppesNous en avons donc profité pour visiter en premier la ville avec sa Médina de la vieille ville, le théâtre de plein-air, le souk, la citadelle et les échoppes et magasins.

Pour les achats, il faut prendre son temps pour voir, marchander, sinon on revient avec un énorme surplus pas toujours utile et nécéssaire, mais on trouve malheureusement toujours quelque chose à ramener et dans notre cas, ce fut un très beau vase très bien ouvragé.

Nabeul

Capitale de la poterie...On peut quitter Hammamet et visiter Nabeul (Icone) qui est incontestablement la capitale de l'artisanat en Tunisie et a droit a plusieurs surnoms.

La parfumée parce que centre unique de distillation des fleurs d’orangers et de jasmin.

La colorée par l’émail de ses poteries si réputées où se fondent tous les tons de l’arc-en-ciel le plus moderne, par les teintes chamarrées de ses couvertures et tapis en laine traditionnels et par son marché hebdomadaire du vendredi, véritable champ multicolore de vases, amphores, assiettes, vasques, nattes, tapis où se côtoient autochtones nonchalants et touristes friands des attractions régionales devant des chameaux placides et des numéros de cavaliers acrobates.

La sereine enfin car les amoureux de la nature pourront rêver à l’ombre des jardins lumineux et calmes des grands hôtels de luxe ou au bord de km de plages de sable fin sur lesquelles vient doucement « clapoter » une méditerranée émeraude, loin des foules touristiques de sa voisine Hammamet.

Impressions

Une bonne talasso bien rafraichissante En fait, les deux fois où nous sommes venu dans ce complexe, la première fois au Sol Azur et la seconde au Royal Azur, le temps a été majoritairement consacré au farniente et à la thalasso, bien utile après les mois de travail.

On y est très bien reçu avec beaucoup de personnel qualifié, mais bon en 7 jours, les résultats sont insignifiants...

Mais nous y reviendrons sûrement, mais pour visiter le pays plus en profondeur et abandonner un peu les plages !!


Détail du circuit

En 2011, enfin, nous nous sommes décidé à faire un circuit en ce beau pays et ce sera d'Est en Ouest et retour, de Djerba vers Tozeur et le désert pour une petite semaine.

L'arrivée se fait à Djerba (Icone) par avion directement depuis L'aéroport de Marseille où une navette nous récupère pour notre première nuit dans le pays.

Médénine

Les greniers ou ghorfas de MédénineLe lendemain, c'est le départ en 4x4 pour la ville de Médénine (Icone) par la chaussée romaine sur laquelle il est interdit de s'arrêter faire des photos pour une question de sécurité de circulation.

L'ancien village fortifié de Medenine est adjacent à la ville moderne, situé en hauteur, il est composé de ghorfas ou greniers qui s'ordonnent autour de deux places principales et ces entrepôts pouvaient aussi servir d'habitations.

Il y en a eu jusqu'à 6 000 au début du siècle et formaient alors des superstructures qui atteignaient six étages.

Leurs silhouettes arrondies caractéristiques et leurs petites ouvertures donnent l'impression de tunnels empilés qui auraient pris les couleurs du désert.

Tataouine, Chenini et le Ksar Ghilane

Chénini domine du haut de son éperon rocheuxAprès ceci, c'est direction le sud pour Tataouine (Icone), ville pleine de charme, où les femmes portent de magnifiques voiles très chamarrés.

Dans la continuité, nous partons visiter la ville de Chénini (Icone) située dans un amphithéatre naturel et on y trouve aussi de magnifiques ruines sur les hauteurs et l'ensemble date de l'époque romaine.

Nous prenons ensuite la piste pour rejoindre Ksar Ghilane (Icone), magnifique oasis qui marque le début du sahara et la nuit se fera sous la tente comme le font les habitants de cette région : les Berbères.

Douz, la porte du désert

Promenade en cariole dans le désertAprès cette nuit à la nomade, nous partons via l'oasis de Bir Soltane, un bar à la Bagdad café !! (Icone), pour la ville de Douz (Icone), la grande "porte du désert", qui continue à garder jalousement les us et coutumes des populations semi-nomades.

Sur place une balade dans une palmeraie qui contiendrait 100.000 palmiers dattiers qui sont fin prêt à être récoltés pour l'exportation et toujours sur notre cariole continuation sur les dunes mouvantes du Grand Erg qui entourent la ville.

Le grand sud: Tozeur et Nefta

Entrée d'une maison à TozeurLa route vers Tozeur (Icone), porte d'entrée du grand sud, se fera à travers le Chott El Jarid, immense lac salé.

Dans la ville, on peut découvrir les façades des habitations recouvertes de briques crues formant de magnifiques dessins.

À coté de cette ville, se tient Nefta (Icone) célèbre pour sa Corbeille, vaste cuvette située au nord de la ville

La Corbeille de NeftaElle a vaguement la forme d'un triangle dont le côté nord mesure quelque six cents mètres.

Les deux autres côtés se rapprochent sans se toucher, ménageant un couloir qui va serpentant pour rejoindre la palmeraie et ces parois sont abruptes et arides, hautes d'une trentaine de mètres.

Au fond jaillissent de nombreuses sources grâce auxquelles pousse une végétation luxuriante de hauts palmiers abritant de beaux vergers.

Pause à Tozeur

Soirée berbère pour touriste...Retour à Tozeur pour la sempiternelle soirée berbère pour touristes, intéressante grâce à des démonstrations de cavaliers, quelques artisans au travail et des scènes de la vie courante, sinon un repas et de la musique à entendre et danseurs à voir, sans plus.

La chance continuant à nous fuir, le musée est fermé pour restauration et le personnel de l'hôtel en grève... Mais bon, nous sommes en vacances !!

La montagne: Chebika et Tamerza

Chute d'eau à TamerzaDépart le lendemain pour les oasis de montagne de Chebika et Tamerza.

Chebika, ancien poste de garde et d'observation romain est aussi un charmant village niché au creux du Djebel.

L'oasis de Tamerza (Icone), protégée derrière une chaine de montagne en granit, offre vraiment un paysage grandiose et de belles cascades

Gabes et Matmata

Garde-manger dans une maison troglodyte de MatmataIl faut penser au retour et il se fera par la ville de Gabes (Icone), palmeraie de grande renommée : visite du marché aux épices "La Jarra" où se côtoient de multiples odeurs et couleurs.

De là, continuation vers Matmata (Icone), située à proximité de la porte du désert de sable, ce village troglodyte est encore occupé par de nombreuses familles.

Ces villages invisibles sont formés de plusieurs habitations troglodytes enfouies sous terre. Une terre semblable au sol lunaire, criblée de trous géants et chaque cratère est en fait une maison. Un tunnel permet d’accéder à une sorte de « puits », véritable entonnoir circulaire qui découpe le sommet d’une colline et autour duquel sont excavées les pièces d’habitation et de stokage.

Le retour par la piste et le bord de mer

Traversée par le bac jusqu'à DjerbaRetour sur l'ile de Djerba par la piste de Toujane, hameau surplombé par les ruines d’un ksar, est habité par des berbères.

Ce village est constitué de maisons de pierres sèches dont les nombreuses terrasses offrent un panorama à couper le souffle sur la plaine qui s'étire vers la mer.

La traversée se fera par le bac, puis la route jusqu'à notre hôtel pour un court séjour de 2 jours en bord de mer.

Le séjour sera ensoleillé pour découvrir les quelques rares merveilles de cette station balnéaire.

Plage de Djerba

Et pour terminer, retour en France fatigués, mais heureux !!

Météo de la capitale

Dernières infos

15 Juin 2017

Tensions sociales dans la région de Tataouine
Compte tenu de la situation sociale tendue et des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants, il est conseillé de reporter vos déplacements vers le gouvernorat de Tataouine. État d’urgence L’état (…)

Ce qu'il faut savoir

Histoire

L’histoire de la Tunisie est celle d’une nation d’Afrique du Nord indépendante depuis 1956. Mais elle s’inscrit au-delà pour couvrir l’histoire du territoire tunisien depuis la période préhistorique du Capsien et la civilisation antique des Puniques, avant que le territoire ne passe sous la domination des Romains, des Vandales puis des Byzantins. Le VIIe siècle marque un tournant décisif dans l’itinéraire d’une population qui s’islamise et s’arabise peu à peu sous le règne de diverses dynasties qui font face à la résistance des populations berbères.

Par son emplacement stratégique au cœur du bassin méditerranéen, la Tunisie devient l’enjeu de la rivalité des puissances successives, l’Espagne de Charles Quint, le jeune Empire ottoman puis la France, qui prend le contrôle de la province ottomane pour devancer sa rivale italienne. Marquée par de profondes transformations structurelles et culturelles, la Tunisie voit s’affirmer rapidement un mouvement nationaliste qui conclut avec la puissance tutélaire les accords aboutissant à l’indépendance en 1956. Depuis, le pays est conduit à marche forcée vers la modernisation et l’intégration économique sous l’impulsion d’un parti politique resté dominant.

Politique

La politique en Tunisie s'inscrit dans un régime républicain. Alors que de nombreuses ONG qualifient le régime de Zine el-Abidine Ben Ali d'autoritaire, sa chute dans le contexte de la révolution tunisienne et la transition qui se met alors en place devraient conduire vers un changement de régime.

Géographie

La géographie de la Tunisie est caractérisée par les contrastes régionaux. La Tunisie est le pays le plus au nord du continent africain. Il est séparé de l'Europe par 140 kilomètres au niveau du canal de Sicile et rattaché au Maghreb dont il est le plus petit État.

Disposant d'une superficie de 163 610 km21, le pays est limité à l'ouest par l'Algérie (965 kilomètres de frontière commune), au sud-est par la Libye (459 kilomètres) et au nord et à l'est par la mer Méditerranée (1 298 kilomètres de côtes).

La Tunisie s'étend entre les latitudes 31° et 37° nord et entre les longitudes 8° et 11° est et se trouve plus étirée sur l'axe nord-sud que sur l'axe est-ouest. En effet, les deux lieux les plus éloignés selon le premier axe, le cap Blanc et Borj el-Khadra, sont distants de 1 200 kilomètres tandis que la largeur moyenne, selon le second axe, est de 280 kilomètres. Le pays se trouve entièrement sur le fuseau horaire UTC+1.

Économie

L’économie de la Tunisie est inscrite dans un processus de réformes économiques et de libéralisation depuis 1986 après trois décennies de dirigisme et de participations de l’État à l’économie. Avec, à partir du 1er janvier 2008, l’ouverture à la concurrence mondiale par l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange conclu avec l’Union européenne en 1995, l’économie tunisienne fait face à des défis de mise à niveau de pans entiers de son économie tout en bénéficiant d’une croissance économique annuelle soutenue de l’ordre de 5 % par an depuis une dizaine d’années.

L’économie de la Tunisie est historiquement liée à l’agriculture (blé, olives, dattes, agrumes et produits de la mer), aux mines et à l’énergie (grand producteur de phosphates et dans une moindre mesure d’hydrocarbures), au tourisme (6,5 millions de touristes en 2006) et aux industries manufacturières (textiles, agroalimentaire et électro-mécaniques) dans une perspective extravertie (grand nombre d’entreprises industrielles totalement ou partiellement exportatrices).

Source : Wikipedia

Désolé, mais pas de vidéo sympa

Aucune vidéo de notre circuit n'a pu être réalisée, pour la bonne raison (ou mauvaise) que j'avais oublié le cordon pour charger mon camescope et en trouver un dans le désert tunisien .....

Renseignements supplémentaires

Quand partir ?

La Tunisie jouit d'un climat méditerranéen au nord et le long de ses côtes. Le temps y est ensoleillé et les températures sont très agréables tout au long de l'année.

Transports

Aucuns problèmes particuliers, certaines routes et comportements obligent à la vigilance .

Dormir / Manger

La cuisine traditionnelle tunisienne est avant tout méditerranéenne. C'est une cuisine de soleil et de senteurs, basée sur la qualité des produits locaux. Très bien équipée du 5* à la chambre d'hôte.

Achat

Des céramiques, du cuir, des djellabas, des poteries, objets en olivier, etc .. C'est votre valise qui dira stop !!

Argent

Le dinar tunisien (Dt) vaut environ 0,50 € (cours assez stable). Il est divisé en 1 000 millimes. Il est impossible de changer les dinars en dehors de la Tunisie.

Visa

Aucun. Passeport en cours de validité.

Décalage horaire

- 1h en été, pas de décalage en hiver.

Petit +

La médina d'Hammamet et surtout le Sud du pays.

PS

Ne pas hésiter à aller au devant des gens et des lieux.

Sites utiles

Office du Tourisme

Moteur de recherche

Recettes de cuisine

Hssou bil khmira

potage à la levureIngrédients
1/2 à café de Levure de boulanger 2 gousses d’Ail 2 cuillères à soupe d’Huile d’olive 1 cuillère à soupe de Concentré de Tomate 1 cuillère à café d’ Harissa 1/2 cuillères à soupe de Poivre rouge 1/2 cuillères à soupe de Carvi Quelques Feuilles de Menthe séchées Sel
Préparation
Chauffer l’huile et y faire revenir l’ail pilé. Ajouter le concentré de tomate, l’harissa, le carvi, le sel et le poivre rouge moulu. Faire revenir le tout environ 5 minutes avant de recouvrir d’une tasse d’eau et laisser bouillir. Délayer la levure dans un litre d’eau et verser ce mélange dans la sauce. Laisser cuire 15 à 20 minutes tout en remuant de temps à autre pour éviter la formation de grumeaux. Saupoudrer les feuilles de menthe séchées. Vérifier le sel et mélanger. Servir chaud.

Thrid bil lhamm

Soupe de viandeIngrédients
500 g de Viande d’agneau 2 Baguettes 1 Oignon 1 bouquet de Persil 2 branches de Céleri avec leurs feuilles 1 Citron 1 Oeuf 1 noix de Beurre Poivre noir moulu Sel
Préparation
Assaisonner la viande de poivre noir et de sel et la couper en petits morceaux. Les faire revenir dans le beurre 5 minutes. Émincer l’oignon et hacher finement le persil et le céleri. Mettre le tout dans une marmite avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et de concentré de tomate. Couvrir de deux litres d’eau et laisser mijoter à petit feu jusqu’à la cuisson de la viande (environ 1 h 45). 5 minutes avant la fin de la cuisson, arroser de jus de citron et ajouter le jaune d’œuf. Couper le pain en tranches de 2 cm et les griller. Vérifier le sel et servir avec les tranches de pain.

Sdirr, Tchich

Potage à la grosse semouleIngrédients
200 g de Qadid (viande séchée) 150 g de Grosse semoule 20 g de Câpres 2 gousses d’Ail 1 Citron à la saumure 3 cuillères à soupe d’Huile d’olive 1 cuillères à café d’ Harissa 2 cuillères à soupe de Concentré de Tomate 1/2 cuillères à soupe de Poivre rouge et noir 1/2 cuillères à soupe de Coriandre 1/2 cuillères à soupe de Carvi Sel
Préparation
Couper en morceaux la viande séchée ou qadid. Chauffer l’huile et faire revenir l’ail pilé, le carvi, la coriandre et l’harissa dans l’huile chaude. Ajouter le concentré de tomate, les morceaux de viande et saler. Allonger cette sauce avec un litre d’eau et laisser cuire à feu doux. Au début de l’ébullition, verser la semoule et ajouter les câpres, le citron à la saumure coupé en dés, les feuilles de menthe préalablement hachées et poursuivre la cuisson 15 à 20 minutes. À la fin de la cuisson, arroser de jus de citron et vérifier le sel.

Lablabi

Soupe de pois chichesIngrédients
500 gr. de Pois chiches 1 dl d’Huile d’olive 1 cuillerée à soupe d’Harissa 1 cuillerée à soupe de Cumin Sel 1/2 Citron Pain sec Thon à l’huile Oeufs
Préparation
Laver les pois chiches et les mettre à tremper pendant toute une journée. Égoutter les pois chiches et les faire cuire dans deux litres d’eau pendant une heure et demie. Ajouter du jus de citron et assaisonner avec du sel et du cumin. Dans une assiette, émietter le pain sec, arroser avec la soupe de pois chiches et ajouter l’harissa. Assaisonner avec l’huile d’olive, du cumin. Ajouter au choix, du thon et un oeuf à la coque ramolli.

Foul mdames

Soupe de fèvesIngrédients
2 kg de Fèves vertes 1 dl d’Huile d’olive 1 gousse d’Ail 1 cuillerée à soupe d’Harissa Cumin Sel
Préparation
Laver les fèves et les écosser. Dans une marmite, faire cuire les fèves dans deux litres l’eau avec ½ cuillerée à soupe de sel et du jus de citron. À la fin de la cuisson, ajouter l’harissa et le cumin et arroser d’huile d’olive.

Slatet loubiya khadhra

Salade de haricots vertsIngrédients
500 gr de Haricots verts 50 gr d’Olives noires 3 Tomates fraîches 2 Oeufs 4 cuillerées à soupe d’Huile d’olive 2 cuillerées à soupe de Vinaigre
Préparation
Équeuter les haricots verts et les couper en deux. Les faire cuire à la vapeur pendant 10 min ou l’eau bouillante salée pendant 20 min. Une fois cuits, égoutter les haricots et les mettre dans un saladier avec les tomates préalablement découpées en rondelles ou en quartiers. Assaisonner la salade avec du sel et du poivre. Arroser d’huile d’olive et de vinaigre et mélanger. Ajouter les olives, les tranches d’œufs durs et servir.

Slatet blankit

Canapés de salade grilléeIngrédients
Salade grillée 100 gr de Thon à l’huile 100 gr de Fromage blanc 50 gr d’ Olives noires 2 Baguettes de la veille 4 Oeufs 4 cuillerées à soupe d’Huile d’olive 2 cuillerées à soupe de Vinaigre 1 cuillerée à soupe d’Harissa Sel
Préparation
Préparer la salade grillée (slata mechouia) et la garder au frais. Prendre deux baguettes de la veille et les couper en tranches moyennes de 2 cm. Émietter le thon et dénoyauter les olives. Dans un bol, mélanger l’huile, l’harissa, le vinaigre et un peu d’eau. Saler au goût. Tremper les tranches de pain dans le mélange et les aligner dans un plat. Sur chaque tranche de pain, déposer une cuillère à soupe de salade grillée. Décorer de thon, de morceaux de fromage (au choix), d’une olive et d’un quartier d’œuf dur.

Salatit batata

Salade de pomme de terreIngrédients
8 Pommes de terre 2 Oeufs 100 g de Thon à l’huile Quelques branches de Persil 1 dl d’Huile d’olive
Préparation
Éplucher les pommes de terre et les couper en dés. Faire cuire le tout dans de l’eau bouillante avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive et du sel. Une fois cuites, égoutter les pommes de terre. Les mettre dans un saladier et les saupoudrer de sel, de poivre et de persil finement haché. Assaisonner d’huile d’olive et de vinaigre. Ajouter au choix du thon à l’huile et des quartiers d’œufs durs.

Slata Mechouia

Salade tunisienne grilléeIngrédients
1dl d’Huile d’olive 150 gr de Thon à l’huile 2 Oeufs 5 Poivrons verts 2 Piments rouges 2 Oignons
Préparation
Faire griller les tomates, les piments, les poivrons épépinés et les oignons préalablement épluchés au four jusqu’à ce que la peau soit cloquée. Laisser refroidir et retirer la peau des tomates, des piments et des poivrons. Dans un saladier, piler l’ail et ajouter tous les légumes. Les hacher avec un couteau ou les passer rapidement au mixer. Assaisonner avec la poudre de carvi, le poivre et le sel. Arroser la salade d’huile d’olive et de jus de citron. Décorer l’assiette avec les olives, les morceaux de thon et les tranches d’œufs durs. Vérifier le sel et servir.

Slatet khobbiza

Salade de mauveIngrédients
500 gr de feuilles de Mauve (khobbiza) 100 gr d’Olives noires 2 gousses d’Ail 1 Citron 1 dl d’Huile d’olive 1/2 cuillerée à soupe de Carvi 1/2 cuillerée à soupe de Coriandre 1/2 cuillerée à soupe de Poivre rouge et noir Sel
Préparation
Trier les feuilles de mauve. Éliminer les tiges et grosses nervures et laver soigneusement les feuilles. Les faire cuire dans de l’eau bouillante pendant 20 min. Les égoutter et les hacher finement. Dans un mortier, piler les gousses d’ail avec le sel, la coriandre, le carvi, le poivre noir et rouge. Ajouter l’huile d’olive et le jus de citron et mélanger. Assaisonner avec les feuilles de mauve hachées. Décorer d’olives et servir.

Slata tounsiya

Salade tunisienneIngrédients
200 gr de Thon à l’huile 4 tomates fraîches 3 Poivrons frais 3 concombres 1 oignon 2 œufs durs Olives noires ou vertes 2dl d’Huile d’olive 2 cuillerées à soupe de Vinaigre 4 feuilles de menthe séchées Sel Poivre noir moulu
Préparation
Éplucher l’oignon et les concombres. Épépiner les tomates et les poivrons. Couper les légumes en dés et les mettre dans un saladier. Dans un petit bol, mélanger le vinaigre, l’huile, le sel et le poivre. Assaisonner la salade avec la vinaigrette et les feuilles de menthe. Décorer la salade avec les œufs durs coupés en quartier, le thon émietté et les olives dénoyautées.

Omek houria

Purée de carottesIngrédients
100 gr. de Fromage blanc 1dl d’Huile d’olive 5 Carottes Olives noires ou vertes (au choix) 1 gousse d’Ail 1 cuillerée à soupe d’Harrissa 2 cuillerées à soupe de Vinaigre 1/2 cuillerée à café de Carvi Sel
Préparation
Éplucher les carottes et les faire cuire dans de l’eau bouillante. Une fois cuite, les écraser en purée. Dans un saladier, mettre un peu d’eau, de l’harissa et de l’ail préalablement pilés. Rajouter la purée de carottes, mélanger et assaisonner avec le sel et les graines de carvi. Arroser de vinaigre et d’huile d’olive. Décorer l’assiette avec les olives et le fromage blanc coupé en bâtonnets ou en dés.

Triliya Melkiya

Rouget FritIngrédients
1 kg de Rougets 3 gousses d’Ail 1.30 dl d’Huile d’olive ½ cuillère à soupe d’Harissa ½ cuillère à soupe de Cumin Sel
Préparation
Écailler les rougets, les vider, les laver, les parer et les égoutter dans une passoire. Assaisonner les rougets avec un mélange d’ail pilé, d’harissa, de cumin et de sel. Les enrober avec de la farine et laisser reposer 5 minutes. Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive et y faire frire les rougets des deux côtés. Les servir chauds accompagnés de pommes de terre frites.

Market Khodhra

Ragoût aux légumes vertsIngrédients
500 g de Viande de mouton 500 g de Blettes 250 g d’Epinards 100 g de Pois Chiches mous 2 Oignons 1 botte de Persil 1 pied d’Artichaut 2 cuillères à soupe de Concentré de Tomate 1/2 cuillère à soupe d’Harissa Poivre rouge Poivre noir moulu Sel
Préparation
Couper la viande de mouton en morceaux réguliers. Les assaisonner de poivre noir et de sel. Chauffer l’huile d’olive et y faire revenir les morceaux de viande. Ajouter les oignons émincés, le concentré de tomate, l’harissa, les pois chiches mous et le poivre rouge. Trier les bettes ainsi que les épinards et les couper en lamelles. Racler le pied d’artichaut, le laver et le couper en rondelles. Hacher le persil. Ajouter le tout à la marmite et laisser cuire 1h30 environ. A mi-cuisson mouiller d’un verre d’eau. Vérifier la cuisson de la viande et rectifier le sel. Servir chaud.

Marquit zitoun

Poulet aux OlivesIngrédients
1 Poulet plumé et vidé 1 Oignon 1 gousse d’Ail 1 dl d’Huile d’olive 200 g d’Olives vertes 300 g de Sucre en poudre 1 cuillère à soupe de Concentré de Tomate 1 pincée de Safran Poivre rouge Poivre noir moulu Sel
Préparation
Découper le poulet en morceaux et les assaisonner de sel et de poivre noir. Chauffer l’huile, y faire dorer les morceaux de poulet avec l’ail pilé et l’oignon émincé. Ajouter le concentré de tomate, le poivre rouge, le safran, mélanger et couvrir d’eau. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter environ une heure. A moitié cuisson, ajouter les olives vertes (dénoyautées ou non). Vérifier la cuisson du poulet, corriger le sel et servir chaud.

Mrouziya

Ragoût aux amandes et raisons secsIngrédients
500 g de viande de Mouton 1,5 dl d’Huile d’olive 300 g d’Amandes. 300 g de Raisins secs 300 g de Sucre en poudre 1 pincée de Safran Sel Poivre noir moulu
Préparation
Couper la viande en morceaux réguliers et assaisonner de poivre, sel et Safran. Chauffer l’huile et y faire revenir la viande pendant 5 à 6 minutes. Couvrir d’eau, porter à ébullition et laisser mijoter pendant une heure à feu doux. Griller les amandes décortiquées et les ajouter à la préparation avec les raisons secs préalablement lavés et le sucre. Allonger la sauce d’un verre d’eau, mélanger et laisser cuire environ 25 minutes.

Tastira

Légumes sautésIngrédients
5 Piments forts frais ou Poivrons doux 4 Œufs 3 Tomates fraîches Huile de friture 2 gousse d’Ail ½ cuillère à soupe de Carvi Sel
Préparation
Couper les tomates et les piments en deux. Les épépiner et les faire frire dans l’huile pendant quelques minutes. Egoutter les légumes, les mettre dans une assiette creuse et les hacher à l’aide de deux couteaux en coupant simultanément en sens inverse. Ajouter l’ail pilé et assaisonner de carvi. Saler. Faire frire les œufs dans l’huile, les hacher et les rajouter à la préparation. Mélanger et arroser d’un peu d’huile d’olive.

Rouz mfawer

Riz à l’agneauIngrédients
500 g de Viande d’agneau 500 g de Riz 50 g de Pois chiches 3 Piments verts 1 Oignon 2 gousses d’Ail 4 cuillères à soupe d’Huile d’olive ½ cuillère à soupe d’Harissa 2 cuillères à soupe de Concentré de tomate 1 pincée de Safran Poivre noir Poivre rouge Sel
Préparation
Assaisonner la viande d’agneau de sel et de poivre et la découper en morceaux réguliers. Les faire revenir dans l’huile d’olive avec un oignon préalablement émincé et l’ail pilé. Ajouter le concentré de tomate, l’harissa, le poivre rouge, le safran, le laurier et les pois chiches. Vérifier le sel, couvrir d’eau et laisser cuire 30 minutes. Retirer les morceaux de viande et les réserver. Rajouter un litre d’eau à la sauce. Laver le riz et le mettre dans le haut du couscoussier. Adapter ce dernier à la marmite, recouvrir et laisser cuire à la vapeur pendant 1 heure en remuant de temps à autre le riz. Dégarnir le couscoussier et verser le riz dans le bouillon. Poursuivre la cuisson jusqu’à absorption du liquide. 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les piments équeutés et épépinés. Décorer le riz avec les morceaux de viande et les piments. Servir chaud.

Bnadek

Boulettes de viandeIngrédients
500 g de Viande de bœuf hachée 2 Oignons 5 cuillères à soupe d’Huile d’olive Quelques branches de Persil ½ cuillère à soupe d’Harissa 1 cuillère à café de Coriandre 1 cuillère à café de Cannelle en poudre Poivre noir
Préparation
Mélanger dans une terrine, la viande de bœuf hachée, l’oignon émincé, le persil haché, et les feuilles de menthe pulvérisées. Assaisonner de poivre, de sel et de coriandre. Mélanger le tout et former des boulettes à la grosseur d’une noisette. Chauffer l’huile et y faire dorer les boulettes. Ajouter l’harissa, couvrir d’eau et laisser cuire à petit feu 45 à 60 minutes.

Khobza Bourdgen

Gâteau à l’OrangeIngrédients
5 Oeufs 1 paquet de Levure 150 g de Sucre en Poudre 150 g de Farine 50 g de Beurre Frais 6 cuillères à soupe de Jus d’Orange 1/2 Orange pelée
Préparation
Battre les œufs entiers avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban. Ajouter le beurre, la farine, la levure et mélanger. Couper la moitié d’orange en petits morceaux et les incorporer délicatement au mélange. Verser le tout dans un moule à Cake beurré et fariné. Faire cuire à four moyen à Thermostat 6 avec 10 minutes de préchauffage. Une fois cuit, démouler le moule sur un plat assez large et arroser le gâteau d’un sirop à base de sucre et de jus d’orange. Couper en tranches et servir.

Rfisset Rouz

Riz aux fruits secsIngrédients
500 g de Riz 500 g de Sucre en poudre 250 g de Dattes 100 g de Noix 50 g de Noisettes 50 g d’Amandes 50 g de Beurre
Préparation
Laver le riz et le faire cuire à la vapeur pendant 30 minutes, dans un couscoussier adapté à une marmite aux ¾ pleine d’eau. Le réserver. En parallèle, préparer un sirop avec un litre d’eau et le sucre en poudre. Dès que ce dernier commence à prendre de la consistance, rajouter le riz et poursuivre la cuisson en remuant de temps à autre. Griller les amandes, les noix et les noisettes pendant quelques minutes au four et les concasser. Une fois le liquide absorbé, retirer du feu, ajouter le beurre, les fruits secs et les dattes dénoyautés.

Guizata

Bouchées aux amandesIngrédients
1 kg d’Amandes en poudre 750 g de Sucre en poudre 250 g de Farine 50 g de Pistaches 4 cl d’Eau de fleur de rose 8 Œufs 3 cuillères à soupe d’Huile d’olive 1 pincée de Sel
Préparation
Mettre la farine dans un récipient et faire une fontaine. Ajouter le sel, l’œuf, l’huile d’olive, 1 cl d’eau de fleur de rose et mélanger. Verser progressivement l’eau tiède tout en travaillant la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne élastique. Laisser reposer 1 heure. Avec un rouleau, étaler très finement la pâte sur une table farinée et la découper en rondelles avec un moule rond (6 cm de diamètre) ou avec un verre renversé. Étaler les rondelles dans de petits moules ondulés ou dans des caissettes en papier.
La farce : Dans un récipient, mettre la poudre d’amande, 3 cl l’eau de fleur de rose, le sucre et les 7 œufs. Mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte d’amandes lisse et homogène. Faire des boulettes d’égale grosseur et réserver. Placer au milieu de chaque rondelle une boulette de pâte d’amandes et décorer avec des pistaches hachées. Aligner les guizatas sur un plateau tapissé de papier glacé et porter au four préchauffé à 150°. Laisser cuire 20 à 25 min.

Balouza

Entremet au lait et aux fruits secsIngrédients
1 L de Lait 200 g de Sucre en poudre 100 g d’Amidon 4 cuillères à soupe d’Eau de rose 50 g d’Amandes 50 g de Noisettes 50 g de Pistaches 25 g de Pignons Cannelle en poudre
Préparation
Griller les noisettes, les amandes et les pignons. Les réduire en poudre, en utilisant me mixer. Dans une casserole, délayer petit à petit l’amidon avec le lait. Ajouter le sucre et faire épaissir sur feu doux en tournant constamment. 5 min avant la fin de la cuisson, ajouter les fruits secs pilés, parfumer avec l’eau de rose et mélanger jusqu’à l’épaississement de la préparation. Verser dans des coupelles en verre et laisser refroidir. Mettre au réfrigérateur au minimum deux heures. Avant de servir, saupoudrer de cannelle et de pistaches.

Khobza droô

Gâteau à la farine de sorghoIngrédients
1 kg de farine de Sorgho 500 g de Sucre en poudre 250 g de Raisins secs 50 g d’Amandes douces 30 g Grains de sésame 25 cl d’Huile d’olive 1 sachet de Levure
Préparation
Dans une terrine, mettre la farine de sorgho tamisé, le sucre, l’huile, les raisins et la levure. Mélanger le tout délicatement de façon à obtenir une crème assez très épaisse. Verser le mélange dans un moule à manqué huilé, saupoudrer de grains de sésame et décorer d’amandes. Enfourner 30 minutes à four chaud à thermostat 7 (avec 10 minutes de préchauffage).

Ghraiba homs

Gharaïba aux pois chichesIngrédients
2 kg de Farine de Pois chiches 1 kg de Beurre fondu 1 kg de Sucre en poudre 500 g de Farine Un peu d’Huile
Préparation
Mélanger la farine de pois chiches, le sucre et la farine et le beurre fondu. Travailler le mélange vigoureusement jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Prélever des morceaux de pâte et les rouler en baguettes de 1 à 2 cm d’épaisseur. Les détailler avec un couteau, en bâtonnets d’une longueur de 5 cm et les aligner sur une plaque à four préalablement huilée. Mettre à four chaud et cuire à feu très doux (thermostat 3-4) pendant 15 à 20 minutes.

Citronnade tunisienne

CitronnadeIngrédients
1 beau citron bio (jaune ou vert) 1 litre d'eau 5 cuillers à soupe de sucre.
Préparation
Laver le citron et le couper en 8 dans une casserole. Ajouter l'eau et cuire 15 minutes. Ajouter le sucre et cuire encore 5 minutes. Laisser refroidir. Mixer au pied mixer (mixer plongeant) avec la peau. Passer à travers une passoire pour enlever les restes de peau et mettre en bouteille au frigo. Si pas de mixer : presser à la main le plus que vous pouvez pour enlever juste la peau et garder la pulpe. Servir avec glaçon ou non, allongé d'eau plate ou gazeuse, avec plus de sucre ou non : c'est comme la pizza, chacun met ce qu'il veut (et comme tout ce qu'on fait à la maison).

Top